portrait-of-casual-woman-video-conferencing
Se développer,

Ces 5 métiers verts qui vont être très recherchés

Un métier vert est un emploi qui a pour but d’œuvrer pour réparer les impacts et conséquences négatives de l’évolution humaine sur l’environnement. Ce genre de métiers écologiques est en plein essor grâce aux nouvelles réglementations que prennent les pays du monde entier pour préserver l’environnement. Découvrez maintenant 5 de ces métiers verts qui seront fortement recherchés dans le futur.

Responsable de projet en énergie renouvelable

Les chefs de projets dans le domaine de l’énergie renouvelable sont les plus recherchés par les entreprises se souciant de l’écologie. Cette attention est essentiellement due au fait que la grande majorité des écologistes portent une attention particulière à l’utilisation des énergies renouvelables. En effet, ce métier, enseigné dans les école développement durable, touche de nombreux domaines tels que le solaire et l’éolien. Dans ces différents domaines, le chef de projet est chargé de la supervision de la totalité d’un projet de construction. Pour la construction d’un parc éolien par exemple, il sera responsable des analyses préliminaires ; de l’étude des contraintes naturelles ; de la prospection et enfin de la livraison du projet.

Jardinier paysagiste/biologiste

L’alimentation bio est, de nos jours, pratiquement devenue une tendance. Le métier de jardinier écologique n’est donc pas à négliger. Avec un projet de conversion de toutes les surfaces agricoles en agriculture biologique prévu pour 2050, ce métier se révèle encore plus comme un métier d’avenir dans le monde écologique. De plus, il y a aussi les jardiniers paysagistes qui sont sollicités pour la supervision de l’entretien des espaces verts. Cette branche du jardinage écologique est aussi très demandée par les employeurs avec environ 5,1 % d’offre d’emploi pour embaucher ce poste.

Ingénieur en environnement et dans les risques industriels

Dans la course pour un secteur industriel plus écologique, ce métier fait partie des plus importants. Ces ingénieurs, ont pour rôle de calculer les probabilités de risques d’accidents industriels tels qu’une explosion ou une fuite importante de gaz par exemple. Ils sont également chargés de la mesure et du contrôle de l’impact industriel sur l’écologie mondiale. C’est-à-dire maîtriser la production de gaz de l’industrie pour réduire au maximum la pollution atmosphérique.

Responsable qualité, hygiène, sécurité et environnement

Le responsable qualité, hygiène, sécurité et environnement travail en association avec la direction générale de l’entreprise. Il est responsable de la mise en place d’une politique pour la qualité, l’hygiène et la sécurité environnementale (QHSE) dans la société. Celle-ci a pour but de garantir un développement durable ainsi que la santé au travail. Elle doit s’assurer de la qualité des produits vendus, mais aussi des bonnes pratiques écologiques de l’entreprise telles que le recyclage des déchets.

Chargé d’affaires

Dans le domaine environnemental, ce métier se charge d’analyser les nécessités et les besoins des clients afin de proposer une offre de produits directement en rapport avec l’environnement. Pour l’exemple, il s’agit du traitement des eaux ; de la dépollution ainsi que de la gestion des déchets. Dans le domaine des bâtiments, les chargés d’affaires ont pour rôle des vérifier les normes environnementales de chaque bâtiment.

téléchargement
Conseils,

Thomas roux : tout savoir sur lui et Limoges

Le parcours de Thomas Roux est un exemple d’objectivité et de persévérance. Il a franchi chaque étape de ses études et de sa carrière sans en négliger aucune. Mais pourquoi a-t-il choisi Limoges après toutes les expériences qu’il a acquis au fil des années ? Dans cet article, nous allons essayer d’en savoir plus sur lui et sur la ville dans laquelle il exerce.

Présentation de Thomas Roux

Thomas Roux, originaire du centre de la France, aujourd’hui 43 ans. Il réside actuellement dans la capitale. En passant par l’école Bahon Carle, ensuite par le collège de Verrière, il termine le second cycle au lycée Emile Zola. Il a poursuivi son parcours à l’Université Haute Bretagne de 1996 à 1999, puis à l’Ecole Nationale De La Santé Publique jusqu’en 2004. En ce qui concerne son parcours professionnel, Thomas a accumulé les succès dans le domaine de la médecine, notamment du côté administratif.

L’ambition de Thomas Roux

La maladie est l’une des rares choses qui mettent n’importe quel individu sur le même pied d’égalité. En effet, elle fait partie des fléaux de ce monde qui peut mettre n’importe qui en danger, à n’importe quel moment et n’importe où. Que ce soit une maladie physique ou mentale, toute personne atteinte a le droit de suivre un traitement adapté à ces maux. Déjà au collège, Thomas Roux a compris l’importance de cette réflexion. C’est pourquoi il s’est fixé comme objectif de travailler dans le domaine de la médecine. Il convoitait particulièrement le métier de directeur d’hôpital.

Son poste actuel

Thomas a dirigé un bon nombre d’établissements au cours de sa carrière. En Seine-Saint-Denis, il était directeur des affaires médicales et des finances du Centre Hospitalier Intercommunal de Montreuil. Il a aussi occupé le poste de directeur adjoint à la direction économique et financière de l’assistance publique. Vous pouvez avoir davantage de détails sur son parcours ici : https://sites.google.com/view/thomas-roux-limoges/. Actuellement, il est à la tête de la polyclinique de Limoges.

Pourquoi avoir choisi Limoges ?

Il faut savoir que Limoges est une ville du centre sud-ouest de l’Hexagone. Elle est surtout célèbre pour ses porcelaines décorées. D’ailleurs, le musée national Adrien Dubouché expose une collection très étendue des œuvres de la localité. En ce qui concerne le choix de Thomas Roux à travailler sur Limoges. Il semble impossible de dire qu’il a choisi lui-même cette ville. En effet, Thomas roux Limoges a été choisi par le conseil administratif de la polyclinique locale.

Vous l’aurez compris, beaucoup de jeune pourront prendre exemple sur Thomas Roux.

 

analytics-2618277_1920
Non classé,

Comment bien gérer son stock ?

Que vous soyez un site e-commerce ou une boutique physique, bien diriger votre stock est indispensable pour prospérer dans votre business. Nous avons regroupé quelques conseils pour vous aider dans cette optique.

Que coûte une mauvaise gestion de stock ?

Le surstockage

Résultant d’une erreur d’estimation des ventes en interne ou d’une erreur de commande, le surstockage peut devenir couteuse si la réaction n’est pas assez rapide. L’erreur peut survenir lors d’une livraison qui n’a pas été bien contrôlé et transmis à la comptabilité. Dans ce cas, l’entreprise subit deux pertes : de l’argent et de l’espace de stockage.

La rupture de stock

Avoir le minimum de stock est toujours un gros risque surtout quand le réapprovisionnement est lent. La rupture de stock peut engendrer la perte de la fidélité de sa clientèle, voire une chute libre de ses chiffres d’affaires, ce qui favorise la croissance de la concurrence. 

Les stocks dormants

La plupart à cause d’une erreur de commande ou DLC dépassés, ils se trouvent habituellement dans le fond de l’entrepôt et tombent dans l’oublie. Il y a beaucoup de raisons qui peuvent entraîner les stocks dormants, comme les retours clients ou la baisse d’utilité des produits (les maillots de bain en hiver, par exemple). Les stocks dormants peuvent être des appareils électroniques, des produits industriels, des matières premières, etc.

Vous l’aurez compris, une bonne gestion de stock est le meilleur moyen pour assurer le bon fonctionnement de votre business.

Quelques conseils pour bien gérer son stock

Soyez au courant de tout en temps réel

Munissez-vous d’un logiciel de comptage intelligent. Ce logiciel vous servira de repère pour connaître en permanence l’état de votre stock. Vous pourrez ainsi réagir plus rapidement face à d’éventuels imprévus. De plus, vous pourriez suivre quotidiennement l’allé et venu des produits ainsi que les retours clients et vos politiques d’achats en fonction de ces données.

Avoir une bonne stratégie de vente

Tout est question de stratégie. On parle notamment de la méthode “premier arrivé, premier sorti”. Pour faire simple, les stocks les plus anciens doivent partir en premier pour éviter la détérioration, que les produits soient périssables ou non, ils perdent toujours en qualité au fil du temps. Si les mêmes produits restent au fond des entrepôts, elles risquent de ne plus être commercialisable, et vous reviendrez au problème de surstockage.

Définissez un minimum de stock pour chaque produit

Déterminez un minimum de quantité pour chacun de vos produits pour simplifier la gestion des stocks. Cela vous permettra d’avoir la quantité minimale de produits pour le bon fonctionnement de vos activités. Mais cela dépend de comment se vend l’article et du temps de réapprovisionnement.   

Une femme sur son PC portable
Conseils,

Comment être plus productif quand on travaille à la maison ?

Travailler à domicile est un mode de vie convoité par beaucoup de gens, mais il nécessite une bonne dose d’autodiscipline si vous voulez qu’il soit rentable et durable dans le temps. Même si vous restez collé à votre ordinateur toute la journée, vous pouvez facilement vous tromper en faisant des choses qui ressemblent à du travail mais ne le sont pas. Si vous êtes un entrepreneur ou que vous travaillez seul, il peut être nécessaire de consulter les réseaux sociaux et de lire certains blogs pour rester à jour et maintenir votre marque personnelle, mais pas au prix de ne pas faire avancer vos projets. Dans la suite de cet article, nous allons vous expliquer comment augmenter votre productivité personnelle.

Aménager un espace de travail confortable

Changer de carrière et devenir auto-entrepreneur, c’est bien mais après avoir fait ce choix, il faut être capable d’assumer pour pourvoir à ses besoins et à ceux de son foyer. En effet, lorsque vous devenez auto-entrepreneur, vous devez vous motiver seul et cela est encore plus vrai si vous devez travailler à la maison.

Pour commencer, l’endroit de votre maison où vous travaillez doit être juste pour travailler, et vous ne devez pas utiliser le reste, comme le lit ou le canapé devant la télévision, pour travailler. Gardez les espaces séparés pour que les limites entre le travail et la vie à la maison soient clairement définies.

Utilisez une table de travail propre et ordonnée, où il fait bon travailler. Ne lésinez pas sur les ressources dans votre confort. Vous allez y passer de nombreuses heures, alors achetez un fauteuil confortable, avec lequel vous pouvez prendre et maintenir une bonne posture pendant une longue période.

Gardez votre séjour bien acclimaté. N’hésitez pas, une chaleur ou un froid excessif ruinera votre journée de travail. L’éclairage est également important. Recherchez une zone avec un bon éclairage naturel, évitez les reflets sur l’écran d’ordinateur et utilisez une bonne lampe à lumière blanche et froide (ne génère pas de chaleur) si vous travaillez la nuit.

Mettre en place des routines

Vous devez maintenir une certaine régularité au quotidien, afin que votre corps et votre cerveau sachent quand travailler et quand se reposer. Définissez un horaire qui correspond à vos caractéristiques et inclut le temps de travail, le temps de repos, le temps de loisirs et le temps d’exercice. Expérimentez avec différentes options jusqu’à ce que vous trouviez une routine qui vous motive et des horaires qui fonctionnent.

Planifier chaque jour

La partie la plus difficile est de décider quoi faire. Vous ne pouvez pas y aller à l’aveugle, vous devez savoir ce que vous allez faire chaque jour. Idéalement, la veille, vous passerez 5 minutes à écrire très précisément les actions que vous allez réaliser le lendemain.

Travailler d’abord sur les priorités

Lorsque vous définissez votre plan d’action quotidien, mettez en évidence les tâches les plus importantes, c’est-à-dire celles que vous devez faire le plus rapidement possible car elles vous rapprochent de la réalisation de projets et d’objectifs.

Éviter les distractions

Dans votre routine quotidienne, vous devez définir quelques moments par jour pour traiter avec le courrier électronique, les appels téléphoniques, l’accès aux réseaux sociaux, la lecture de blogs, l’envoi de messages, etc. Si vous gardez tous les programmes ouverts et les notifications activées, vous allez rapidement être perdu et dérangé en permanence. Votre productivité sera mauvaise et votre mode de vie tant attendu ne pourra pas être soutenu. Donc, éliminez les distractions et concentrez-vous !

paper-3309863_960_720
Conseils,

Vente temporaire de son immobilier : Qu’est-ce que le Réméré ?

Si vous êtes propriétaire et souhaitez solder une dette. Ou vous êtes plutôt un chef d’entreprise et avez besoin de liquidité. La vente temporaire d’immobilier peut vous sauver.

Définition

La vente à réméré est aussi appelée vente avec faculté de rachat. Elle s’adresse à un propriétaire qui ne peut plus honorer ses dettes pour différentes raisons : surendettement, fiché FICP, interdit bancaire, etc. Le réméré est un acte notarié permettant à un propriétaire de vendre son bien immobilier pour avoir de l’argent le plus souvent dans le but de sortir de la spirale du surendettement. Le réméré est une solution légale de portage immobilier qui vous permet de bénéficier rapidement d’une somme d’argent conséquente. Vous pouvez alors couvrir tout ou une partie de vos dettes sans perdre définitivement votre bien. Le réméré se retrouve dans le code civil. Napoléon l’a mis en 1804 pour réguler une pratique qui existait depuis le Moyen Âge.

Fonctionnement

C’est très simple. Après estimation de votre bien et étude de votre dossier, onvous propose en moins de 24 heures une solution de portage immobilier sécurisé par un notaire et des fonds d’investissements institutionnels. Si la proposition vous convient, le réméré débute. Vous devenez alors occupants de votre bien selon la durée prévue dans le contrat allant de quelques semaines à 5 ans. On parle d’une vente temporaire. Lorsque vos dettes sont réglées, deux options s’offrent à vous. Vous décidez de redevenir pleinement propriétaire en rachetant votre bien ou de le revendre à une tierce personne de votre choix. Le portage immobilier est encadré par de nombreux articles de loi qui protègent le client. Une véritable confidentialité règne pour chaque dossier. Ainsi, ni vos voisins ni vos proches ne seront au courant de votre situation financière. Le propriétaire reste occupant du bien avec la faculté exclusive et irrévocable de le racheter à un prix convenu au départ.

Une solution

Le réméré est une solution ouverte à tous sans limites d’âge de revenus et sans besoin d’apports financiers. La seule condition : être propriétaire et avoir un besoin de liquidité inférieur à 60% du prix de votre bien. Le réméré est la solution à connaître pour vous, pour un ami, pour un cousin. Ce qu’il faut savoir sur cette solution d’urgence, c’est qu’elle est onéreuse. Pas de mensonge, pas de rêves ni de faux espoirs, pas de chimères. Le réméré est une solution de dernier secours pour sortir du surendettement. Cette vente spécifique vous apporte une vraie solution si vous êtes propriétaires surendettés. Elle consiste à vendre votre bien immobilier pour solder l’intégralité de vos dettes tout en restant locataire de celui-ci le temps de retrouver une stabilité financière. Par la suite, vous rachetez votre bien à un prix convenu à la vente chez le notaire, avec un financement à taux avantageux.

Pour stabiliser votre situation financière, la vente à réméré la résout dès à présent. Même si les banques ne veulent plus vous suivre, c’est une solution simple, rapide et sécurisée.

Goodies à personnaliser
Entreprise,

Entreprise : le boom des objets personnalisés

On a tous déjà vu les serveurs des grandes enseignes américaines de fast food avec leurs casquettes à l’effigie de la marque vissée sur la tête. Aujourd’hui, adapter toutes ses fournitures aux couleurs et logos de la boite est devenu monnaie courante. Un jour, vous verrez peut-être la tête de votre gentil patron sur tous vos stylos !

Les objets personnalisés

Les voilà, ils arrivent parmi vous. Des stylos, portes-crayons, pin’s et calendriers à l’effigie de l’entreprise vont bientôt être livrés, à la demande du patron. Le logo de la boite va envahir votre quotidien professionnel et il va vous falloir devenir « corporate », si vous ne l’étiez pas encore. Les objets personnalisés sont le moyen idéal de porter haut les couleurs d’une institution et d’accueillir les visiteurs comme il se doit.

Se sentir bien en entreprise ou “chez” une entreprise fait parfois toute la différence, surtout si vous recevez des visiteurs ou des clients potentiels. Servir un café dans un mug dont les couleurs rappellent celles qui flottent aux vents à l’entrée de l’édifice peut parfois avoir son petit effet et impressionner les personnes en face. Il existe une multitude de sites aujourd’hui pour personnaliser et commander soi-même tout un tas d’objets du quotidien, comme https://www.mesobjetspublicitaires.com/, par exemple.

Quels objets personnaliser ?

C’est là que vous pourrez essayer de vous démarquer. Les traditionnels mugs et stylos sont toujours là, les pin’s et porte-clés sont un peu sur le déclin. Pour le reste, offrir une gourde et le mousqueton qui va avec, permet de partir en rando accompagné de sa marque préférée et ainsi véhiculer une image embellie par le côté sportif de la sortie.

Si vous souhaitez préparer un évènement spécial ou Noël comme il se doit, un calendrier, qui peut-être de l’avent et des flyers feront l’affaire. Si vous voulez vraiment voir apparaitre votre logo de partout, il est même possible de l’imprimer en grand sur un parapluie. Les housses de téléphone, étuis d’ordinateur et banques de recharge pour téléphone sont également très efficaces pour porter vos couleurs.
On peut partir également vers l’amusement en personnalisant un paquet de cartes à jouer ou des jeux de plage, mais c’est difficilement adaptable au monde du travail, il faut l’avouer. La personnalisation permet de se démarquer de la concurrence et parfois de fidéliser clients et employés. N’hésitez plus, foncez !

analytics-2618277_1920
Entreprise,

Supprimer son compte google my business pour faire disparaître les avis

Toutes les entreprises qui démarrent sur le web emboîtent le pas des plus anciennes en créant un compte Google My Business. Celui-ci permet notamment d’exposer leur situation géographique, les produits ou services qu’ils promeuvent et les renseignements nécessaires pour les joindre.

Cependant, suite à des avis négatifs que des clients ou des personnes quelconques ont postés sur ce compte, la réputation d’une entreprise peut passer de bonne à mauvaise. Dans ce cas, plusieurs possibilités s’affichent notamment supprimer des avis, mais des fois, il faut supprimer le compte Google My Business.

Découvrez ici comment supprimer son compte Google My Business pour faire disparaître les avis.

Pourquoi faut-il supprimer son compte Google My Business ?

Avant même de s’intéresser à comment supprimer son compte entreprise Google, il est essentiel de savoir pourquoi. En effet, les avis négatifs peuvent être la raison principale pour laquelle une entreprise veut supprimer son compte.

En conséquence, ceux-ci lui nuisent et affectent sa popularité. En fait, les internautes, quand ils font une recherche, ne cherchent pas à vérifier l’authenticité de certaines informations. Au nombre de celles-ci figurent les avis négatifs de clients. De fait, c’est une situation qui peut faire perdre énormément d’argent à une entreprise.

Une fois qu’une entreprise est atteinte par un avis négatif et que celui-ci impacte négativement son activité et en plus, refuse de disparaître, elle doit supprimer son compte.

Supprimer son compte Google My Business : comment faire ?

Dans l’optique de supprimer une fiche business, plusieurs options peuvent se présenter à vous. En fonction de chacune d’entre elles, vous devez appliquer une certaine méthode bien définie.

La suppression d’une seule fiche d’établissement

Une fois qu’une entreprise décide de supprimer son compte Google My Business, il ne lui suffit que de passer à l’action. Ainsi, elle va devoir commencer par se connecter sur son compte Google Business. Pour ce faire, il est indispensable de se connecter grâce au compte qui a servi pour la création du Google Business.

Une fois qu’elle réussit, si elle n’a qu’une fiche, elle peut tout simplement cliquer sur celle-là et sélectionner la section « infos » dans le menu à gauche. Ensuite, le processus devient très simple. Il faut suivre les étapes suivantes :

  • cliquer sur l’option « Supprimer cette fiche » ;
  • cliquer sur « supprimer la fiche » ;
  • cliquer sur « supprimer ». 

La suppression de plusieurs fiches d’établissement

Vous ne le savez peut-être pas, mais votre seule entreprise peut avoir plusieurs fiches d’établissement si elle a été créée par inadvertance à plusieurs reprises. Ainsi, vous devez suivre un processus un peu différent du précédent.   

D’abord, la première étape reste de vous connecter à votre compte Google My Business grâce au mail utilisé à cet effet. Ensuite, vous devez sélectionner toutes les fiches d’établissement que vous souhaitez supprimer une fois que vous êtes sur la page d’accueil.

Enfin, vous pouvez supprimer chacun des établissements un à un ou sélectionner l’onglet « Actions » puis le volet « supprimer les établissements ». Une fois que vous le faites, vous n’avez qu’à cliquer sur « supprimer » et le tour est joué.

En résumé, il est important de supprimer son compte entreprise Google si des avis négatifs nuisent à la réputation de votre entreprise.

mason-2376325_1920
Conseils,

Assurance décennale maçonnerie : explication et coût

Dans l’exécution de son travail, le maçon est confronté à plusieurs risques notamment celui qui peut le contraindre à reprendre une tâche. De fait, pour se couvrir afin de ne pas réaliser des dépenses imprévues, il est amené à souscrire à une assurance décennale maçonnerie.

Dans cette optique, il est important pour lui de savoir ce qu’est réellement une assurance décennale et combien ça peut couter.

Découvrez dans cet article ce qu’est une assurance décennale maçonnerie et combien ça coute.

Assurance décennale maçonnerie : explication

Une assurance décennale maçonnerie est un recours auquel fait appel le maçon dans le cadre de son travail. En effet, malgré le fait qu’il soit un excellent travailleur, certaines erreurs peuvent être de son quotidien. Au nombre de celles-ci, un défaut sur une œuvre, la rendant de facto non utilisable pour sa fonction, doit être corrigée par le maçon.

C’est une fonction qu’il entend bien remplir en se servant de son assurance décennale maçonnerie qui lui permet d’être couvert pour effectuer ses retouches. De fait, il s’agit certes d’une instruction légale que de souscrire à une assurance, mais aussi d’un coup de main, en cas de situations compliquées.

Comme vous pouvez le lire, il ne s’agit pas que d’une assurance maçonnerie, mais surtout d’une assurance décennale. Ce terme désigne la validité tant de l’assurance que de la possibilité qu’a le maître d’œuvre de recourir à des corrections.

En effet, en faisant une assurance décennale maçonnerie, le maçon assure la faisabilité d’éventuels travaux tant qu’ils sont réclamés dans un délai de 10 ans après livraison de l’œuvre. Par conséquent, en dehors de cette période, aucun client ne peut appeler un maçon dans le cadre de ses rénovations en comptant sur lui pour couvrir les frais.

Toutefois, rénover n’est un mot d’ordre que pour certains types de travaux.

Assurance décennale maçonnerie : les travaux concernés

Tous les types de défauts ne sont pas à corriger dans une œuvre en contrepartie d’une assurance. En effet, l’assurance ne concerne que les travaux effectués et dont les défauts impactent l’utilisation de ceux-ci d’une manière assez négative.

Si un assureur est prêt pour vous aider en cas de modification à effectuer sur une œuvre, c’est parce qu’au préalable, vous avez déposé une certaine somme.

Quel est le coût d’une assurance décennale ?

Plusieurs facteurs existent et sont susceptibles de jauger le coût d’une assurance décennale maçonnerie. Il s’agit des critères suivants :

  • le personnel de votre entreprise : plus vous avez d’employés et de collaborateurs pour vous assister dans la réalisation de vos marchés, plus le coût risque d’être élevé ;
  • le chiffre d’affaires moyen : si votre entreprise existe depuis un certain nombre d’années, vous devez disposer du chiffre d’affaires qu’elle a réalisé, car c’est également un critère important pour connaître le coût approximatif.

Certes, il ne s’agit pas des seuls critères sur lesquels vous devez vous baser, mais il s’agit là des principaux.

En bref, une assurance décennale maçonnerie est d’une utilité capitale pour le titulaire, à savoir le maçon. Toutefois, sa souscription est subordonnée à un coût qui varie en fonction de certains critères.