Author

Entreprise,

Comment reprendre une entreprise en France ?

C’est beaucoup plus facile de reprendre une entreprise que de repartir de zéro et cela peut être moins risqué, bien qu’il y ait aussi des inconvénients possibles. Les Français n’ont pas l’habitude de vendre des entreprises prospères et les entreprises sont généralement transmises de génération en génération; si une entreprise est à vendre, c’est peut-être parce qu’elle est en difficulté.

Demandez l’assistance des gens du domaine

Si vous envisagez d’acheter une entreprise, vous devez obtenir une évaluation indépendante  et solliciter un avis professionnel impartial, par exemple auprès d’un directeur de banque, en particulier en ce qui concerne vos droits et obligations lors de la reprise des activités.

Bon à savoir sur le côté juridique

Si vous reprenez une entreprise existante et en pleine activité, le droit du travail français vous oblige à respecter les contrats de travail existants (ce qui n’est pas une mauvaise chose si vous avez besoin d’aide, car le personnel expérimenté n’a pas de prix). Cependant, vous ne pouvez pas être obligé de les employer si vous ne pouvez vous le permettre. Si vous souhaitez posséder une entreprise qui opère par licence (boucherie, coiffeur ou pharmacie, par exemple), vous devez bien entendu détenir une qualification dans la profession.

Fonds de commerce et Cession de Bail

Lorsqu’une entreprise est à vendre en France, il existe souvent des prix distincts pour les actifs incorporels de l’entreprise, tels que la clientèle, les marques, les brevets et les droits au bail, appelés fonds de commerce. Par exemple le bâtiment abritant un hôtel ou un restaurant pouvant être acheté ou loué. Les autres actifs corporels d’une entreprise, tels que le matériel et les outils, les stocks et les travaux en cours, sont généralement exclus de la vente ou font l’objet d’un achat séparé.

Les taxes et les dettes

Assurez-vous que l’entreprise que vous achetez n’est pas endettée, y compris les taxes et impôts dus et les cotisations de sécurité sociale, ainsi que les impayés pour le matériel ou les stocks.

Se motiver,

Comment utiliser la To-Do List pour s’organiser ?

La To-Do List  est-elle pour vous plus un fardeau qu’un outil utile pour faire avancer les choses? Modifiez la façon dont vous dressez et gérez votre To-Do List afin qu’elle puisse vous rendre plus heureux et plus productif.

Voici quelques qualités que doit contenir une To-Do List efficace :

  • Les tâches doivent répondre à un objectif précis

Les tâches figurant sur votre To-Do List doivent viser un objectif clair et précis. Si votre objectif n’a pas été précisé jusqu’à présent, prenez un moment pour y réfléchir avant de dresser vos tâches à faire.

Cette qualité implique implicitement le fait qu’il n’ya pas de mal à avoir plus d’une liste, si ce n’est carrément préférable. Vous pouvez avoir différentes listes pour différents projets, ou certaines pour le travail et d’autres pour la maison. Personnellement, je ne pense pas que mettre des tâches faisant référence à des objectifs disparates sur la même liste soit une bonne idée.

  • Elle doit contenir uniquement des tâches, pas d’objectifs !

Les éléments d’une bonne To-Do List doivent être concrets et dont on peut en constater la réalisation. C’est-à-dire que ce sont des tâches et non des objectifs. Par exemple, on peut très bien savoir si la tâche « terminer l’envoie des emails » est exécutée, par contre on ne peut  pas savoir si l’on a  réalisé « une bonne communication avec le client ».

  • Ses deadlines sont très exactes

Une To-Do List efficace doit être gérée par des délais. Chaque tâche doit être classée selon un ordre de priorité et chaque tâche doit avoir une date limite.

Vous aurez peut-être besoin d’autres listes…

Eviter de tout noter sur une to-do List. Conservez également d’autres types de notes et de journaux intimes. Vous pourriez avoir des notes et des listes plus générales pour le brainstorming et la planification, mais c’est tout autre chose. Rappelez-vous : une To-Do List est une liste des tâches à faire ! Tout autre chose ne doit pas y figurer.

Se motiver,

Le freelance est-il vraiment fait pour vous ?

On a tendance de croire que l’option du freelance est une solution en or à tous vos problèmes, que c’est une option qui peut va à tout le monde, et qu’il suffit d’avoir le courage de quitter son travail à plein temps et se lancer pour commencer à gagner des millions. Nous allons voir dans cet article que ce n’est pas toujours le cas.

Les erreurs qui vous font regretter de vous lancer dans le freelance

  • Le fait de supposer à tort que vous prêt à le devenir alors que vous ne l’êtes pas. Parfois, il suffit que vous ailliez un seul client qui vous promet qu’il a «un projet énorme», pour que vous vous emballiez et déposiez cette démission. Et bien non ! Il ne faut jamais mettre tous vos œufs dans le même panier. Travaillez d’abord à construire votre réseau, même lorsque vous travaillez à temps plein.
  • Ne réalisant pas qu’il existe une grande différence entre votre dernier emploi et votre nouvel emploi. Si vous pensiez que travailler en freelance signifierait faire ce que vous avez toujours fait, mais sans patron… détrompez-vous. Vous dirigez maintenant une entreprise et vous êtes responsable du marketing, des ventes, de la négociation des contrats, de la réalisation des produits (c’est-à-dire de ce que vous faites le mieux), de la facturation et, à l’occasion, du recouvrement.
  • Si vous voulez exercer toute la journée, vous ferez mieux de rester salarié. Beaucoup d’entre nous sont vraiment passionnés par leur métier. Ils aiment le faire et veulent le faire presque chaque jour de travail. Cela rejoint le point ci-dessus, mais être un consultant indépendant implique beaucoup plus que simplement faire ce dont vous excellez.

 

Cependant, si vous êtes intéressé par votre propre réussite, vous devriez alors sérieusement envisager de devenir consultant indépendant. C’est le chemin le plus rapide pour devenir autonome. Un projet ne se monte pas du jour au lendemain car il faut bien sûr de la préparation préalable.

Conseils,

L’échec : un passage obligatoire pour atteindre le succès

Les gens ont généralement une relation difficile et intense avec l’échec. Nous pouvons y voir une fin, la preuve que notre plan n’a pas abouti ou que nos idées n’étaient pas assez bonnes. La vérité est que l’échec arrive à tout le monde. La seule chose qui différencie les personnes qui réussissent de ceux qui ne le font pas est une bonne compréhension du pouvoir de l’échec. Le succès exige que nous apprenions des erreurs, des faux pas et aussi des malentendus en chemin plutôt que de sombrer dans le désespoir et d’abandonner.

L’échec est synonyme d’essayer

Le meilleur moyen de mesurer nos progrès est le nombre d’«échecs» que nous avons eus. Si vous n’avez pas encore échoué, il est peu probable que vous essayiez très fort. L’échec est le marteau qui tempère l’épée du succès. Si nous voulons vraiment bien faire quelque chose, nous devons échouer au moins quelques fois.

Le succès réside dans le fait de voir l’échec en tant qu’outil

Comme tous les gens réussis ont une chose commune qui les réunit,  il en est de même pour les véritables «échecs» de la vie: leur incapacité à profiter de l’échec dans le cadre de leur vie. Lorsque nous éprouvons cette sensation sombre de désespoir et de frustration appelée échec et que nous le prenons à cœur, nous diminuons notre estime de soi. Le succès consiste à apprendre, à rester motivé et à comprendre pourquoi nous sommes confrontés à un échec, et à la manière dont nous allons nous renforcer pour éviter que la situation ne se répète pas. C’est-à-dire, pour s’améliorer.

L’échec renforce le caractère

Si nous examinons l’événement menant à une victoire importante, nous découvrirons souvent que l’échec est le plus grand moteur de motivation. Ces échecs, considérés comme de vraies réalisations, peuvent transformer notre vie de manière très constructive et positive. Et c’est là que réside, justement, la joie de l’échec.

 

Conseils,

Quatre qualités indispensables pour devenir entrepreneur

Beaucoup de gens démarrent leur entreprise sans comprendre complètement l’entrepreneuriat. Cependant, une fois qu’ils échouent, ils abandonnent leurs rêves d’entreprise. Il deviendra facile pour une personne de devenir un entrepreneur réussi si elle comprend les caractéristiques essentielles de l’entreprise.

Voici les  quatre qualités entrepreneuriales les plus essentielles pour devenir un entrepreneur réussi

  • Ambition et passion

Pour devenir un entrepreneur prospère, une personne doit avoir de grands rêves et les transformer en réalité. La personne devrait garder la passion et travailler pour atteindre le but. Les entrepreneurs qui réussissent aiment vraiment leur travail. Ils consentent volontiers des efforts supplémentaires pour faire prospérer l’entreprise. Cependant, une seule qualité ne peut amener un entrepreneur au sommet de sa réussite. Diverses qualités aident également un entrepreneur à réussir.

  • Avoir des objectifs clairs

Un entrepreneur qui réussit identifie bien ses objectifs. Il divise le plus gros objectif en petits objectifs gérables et élabore également des plans et des stratégies pour les atteindre.  Les hommes d’affaires prospères conservent une attitude positive et restent motivés. Ils éliminent les distractions à leurs objectifs.

  • La créativité

Il est très difficile de maintenir le succès pendant une longue période, et avoir de nouvelles idées créatives est un moyen efficace pour le faire.  Un entrepreneur qui réussit a l’habitude de faire une analyse régulière pour identifier les besoins du marché et des clients et innove pour répondre à ces besoins. Les idées créatives donnent un avantage concurrentiel à l’entrepreneur.

  • La prise de décision

Beaucoup de gens sont coincés dans la prise de décisions importantes. Par conséquent, ils prennent l’aide des autres et négligent leur point de vue. Un entrepreneur qui réussit ne compte pas sur les autres pour prendre des décisions.

Les décisions d’un entrepreneur affectent le succès de l’entreprise. Un entrepreneur qui réussit examine chaque situation de manière approfondie, prend du temps et prend une décision efficace.

Conseils,

Comment gérer son équipe à distance ?

Vous avez une grande équipe sous votre œil de direction. Des gens dévoués, talentueux et qui travaillent dur, dans un bâtiment complètement très loin du votre. Peut-être dans un autre pays.

Que vous travailliez à distance ou non, le fait de diriger des personnes que vous ne voyez pas au jour le jour pose des défis uniques, vos méthodes de communication deviennent confrontées aux problèmes.  L’un des plus grands défis de gérer une équipe à distance peut être de créer une connexion personnelle et un environnement productif qui viennent avec des relations typiques au bureau.

  • Parlez de communication

Il n’est pas sain de suivre votre équipe jusqu’aux détails les plus fin, or trop peu de contacts peut déstabiliser les employés. Ces derniers peuvent avoir des préférences différentes, il vous appartient donc de faire connaissance avec vos employés et de savoir ce qui fonctionnera pour eux.

  • Habituez-vous aux appels vidéo

Quand vous ne pouvez pas marcher dans le couloir et parler à quelqu’un en personne, il est vital de pouvoir le voir régulièrement chose impossible à faire via un appel audio.

  • Utilisez le téléphone plutôt que des emails

Demandez-vous si les nouvelles que vous transmettez seraient mieux reçues en personne. Si tel est le cas, passez des coups de fils au lieu d’envoyer des emails ou des sms. C’est particulièrement important si vous voulez commenter ou discuter d’un problème, car il est facile de mal interpréter le ton de quelqu’un dans la communication électronique.

  • Faites attention aux fuseaux horaires

Votre équipe n’appréciera pas si vous leur passez continuellement des appels ou des demandes au moment où ils vont dormir, manger ou simplement vaquer à leurs occupations personnelles.

Pensez à l’heure à laquelle vous planifiez des réunions, et si vous envoyez des emails à des heures où ils ne travaillent pas, faites leur savoir que vous n’attendez pas leur réponse tout de suite.

 

Entreprise,

Quelle forme juridique choisir pour son entreprise ?

Une des premières choses que vous devez faire lorsque vous démarrez une entreprise est de décider de son statut juridique et d’examiner attentivement certaines des questions en jeu, y compris les incidences fiscales. Les informations ci-dessous décrivent les principales options, à savoir l’entreprise individuelle, la société à responsabilité limitée et la société anonyme.

  • L’Entreprise Individuelle

Le statut d’entreprise individuelle est un statut souple, il n’y car il n’y a pas de différence entre le patrimoine privé de l’individu et son patrimoine professionnel. Si vous le choisissez, vous n’aurez pas besoin de définir de statuts, et vous n’aurez pas à créer un compte bancaire professionnel à part.

Vos bénéfices réalisés seront imposés sous forme d’Impôt sur le Revenu à votre nom, et vous aurez le statut de travailleur non salarié, autrement dit vous serez un travailleur indépendant.

Le seul hic dans ce choix : votre patrimoine personne n’est pas protégé contre les imprévus. Ainsi en cas de non solvabilité, vos créanciers auront le droit de s’en prendre à votre patrimoine professionnel pour se faire rembourser.

  • La Société A Responsabilité Limitée

Contrairement à une entreprise individuelle, la responsabilité de chaque associé est limitée à l’argent investi dans l’entreprise et au montant des garanties personnelles qu’il a accordées pour lever des fonds.

Au moins deux des partenaires doivent être des «membres désignés», ce qui signifie qu’ils ont des responsabilités supplémentaires.  Si vous êtes membre d’une société à responsabilité limitée, les bénéfices que vous réalisez sont imposables sous l’Impôt sur les Sociétés. Les dividendes que vous allez recevoir sont déjà imposés, et donc sont assujettis à un abattement de 100%, pour ne pas tomber dans la double imposition.

  • La Société Anonyme

La Société anonyme est une forme juridique adéquate aux projets de grandes envergures. Pour la construire, il vous faudra être au moins 7 actionnaires et réunir un capital social minimum de 37000€. Et puisque c’est une personne morale, comme la SARL, il vous faut rédiger des statuts.

 

 

 

 

Se motiver,

Comment garder la motivation lorsqu’on travaille en Freelance ?

En tant que des freelancers, l’autodiscipline est une caractéristique essentielle à cultiver. Si vous bénéficiez d’un emploi du temps flexible, il est essentiel que vous soyez ferme dans vos relations quotidiennes pour que votre entreprise continue à bien fonctionner. Maintenir une motivation élevée pour votre travail est donc une priorité absolue.

Or, parfois, il est facile de perdre courage lorsque vous ne vous vous en sortez mal  avec les deadlines, ce qui vous fait douter de vous-même et de votre métier.  C’est pourquoi il est crucial pour vous de savoir ce qui motive des freelaners comme vous.

  • Rappelez-vous pourquoi vous avez décidé d’aller freelance

Lorsque vous vous rappelez ce qui vous a attiré dans le cercle des freelancers,  vous seriez reconnaissant d’être arrivé à votre situation actuelle, même si les choses se passent très mal. En général, les freelancers ont choisit de l’être  parce qu’ils veulent plus de contrôle sur leur emploi du temps et plus de liberté pour choisir leurs projets ou leurs tâches.

  • Attisez la flamme

Il est facile de perdre son sens créatif lorsque les délais sont chargés. Lorsque vous vous concentrez sur l’achèvement du projet dans un délai très court, vous vous préoccupez davantage de la réalisation du travail que du travail créatif ou esthétique. Cela laisse peu de place à votre passion.

Vous devez nourrir votre passion ou elle mourra progressivement! Consacrez un peu de temps à la recherche d’activités correspondant à votre domaine d’intérêt.

  • Utilisez la flexibilité à votre avantage

Le meilleur avantage du travail en Freelance, c’est que cela vous permet de prendre votre vie en main.  Vous pouvez aller prendre vos repas, prendre des pauses ou même quitter votre poste de travail quand vous le souhaitez. Peu d’autres emplois offrent ce genre de liberté. Faites de cette liberté votre allié, en bien gérant votre temps et en renforçant votre sens de responsabilité.

Se développer,

Comment fidéliser ses clients ?

 C’est une réalité communément constatée par toutes les entreprises que le fait d’acquérir  un nouveau client coûte plus cher que conserver un client existant. C’est pourquoi il est tout aussi important de bien gérer la relation avec le client après leur achat. L’un des moyens les plus simples de développer votre entreprise consiste à faire retenir  vos clients existants et les fidéliser. Voici  quelques façons de faire plaisir à vos clients afin qu’ils vous restent fidèles.

  • Dites merci, le plus souvent

Oui, c’est évident, mais ça marche comme de la magie ! Les clients aiment se sentir appréciés surtout s’ils viennent de dépenser de l’argent sur l’achat d’un de vos produits. Il y a différentes façons de dire merci. Si vous avez une boutique en ligne, vous pouvez inclure une note de remerciement suivant l’achat du  produit, ou envoyer un message électronique de remerciement distinct, et même  inclure un coupon pour leur prochain achat, si cela vous est possible.

  • Demandez le feedback des clients

Si vous demandez le feedback des clients sur  leur expérience d’achat auprès de vous ou sur la qualité des produits achetés, vous leur montrez que vous êtes engagé dans votre entreprise et que vous recherchez des moyens de vous améliorer. Les clients ont la possibilité de partager leurs commentaires avec des sites qui testent les produits. Vous devriez réagir aux commentaires que vous recevez sur ces sites. Cependant, vous devriez envisager d’envoyer une enquête de satisfaction directement à vos clients. Vous obtiendrez non seulement des informations précieuses pour vous aider à améliorer votre entreprise, mais cela gardera votre entreprise en tête des préoccupations de vos clients.

  • Communiquez constamment

Contactez régulièrement vos clients. Qu’il s’agisse d’une newsletter, d’un coupon ou d’une invitation à un événement, les clients souhaitent avoir de vos nouvelles à propos de nouveaux produits, services, réductions ou événements.

Se développer,

La force de vente : un élément clé pour la réussite de votre entreprise

La vente, ou la force de vente est un moyen infaillible de faire progresser les opérations internes et les résultats externes, à condition d’en faire une priorité. Si vous adoptez cette vision qui sacralise la force de vente, soyez sûr que vous êtes sur la bonne voie pour la mise en place d’une infrastructure nouvelle et améliorée pour votre entreprise. Voici 3 façons, parmi d’autres, de renforcer l’impact de la force de vente  sur votre organisation:

1) Incorporez la force de vente dans la culture de votre entreprise

La force de vente est flexible et est donc spécialement conçu pour répondre aux besoins et aux processus métiers uniques de votre entreprise. Faites de la force de vente  un élément clé de la culture et du succès de votre entreprise en mettant en œuvre formations, consignes, action ressources humaines pour en faire un axe très central autour duquel pivote toute l’activité.

2) Comprendre les besoins de vos clients

Bien que la consolidation de la force de vente en tant que composante interne des activités de votre entreprise soit très importante, il est également important de surveiller son impact externe sur vos résultats. Fournissez-vous une expérience optimale à vos clients? Faites-vous tout ce qui est en votre pouvoir pour atteindre des niveaux de satisfaction élevés? Si non, que faut-il faire pour que cela soit réalisé ?

3) Restez simple et ne compliquez pas les choses

La force de vente. Pour beaucoup de gens, ce seul mot suscite des sensations désagréables.  Quels que soient les changements que vous apportez à votre entreprise via la force de vente, les processus doivent être clairs et concis – des processus que les salariés sont disposés à adopter, à comprendre et à respecter parce qu’ils sont faciles. Cependant, ils doivent être suffisamment efficaces pour rendre la vie de chacun beaucoup plus simple.